(sans titre)

En fait, j’en ai plusieurs en tête des titres, comme par exemple:

  • FAIL: En l’honneur de ce comique blog, je pourrais nommer mon billet d’aujourd’hui FAIL. Ce fut une journée qui pourrait remplir les conditions…
  • J’ai besoin d’un drink, make it double
  • Une journée à oublier
  • Oooh misère

etc etc, je pense que vous avez pigé.

Rien de dramatique hein, comprenez-moi bien, y’a pire que ça dans la vie hein. Mais voilà, y’a des journées de même. On prendrait le drink avec une paille 🙂

Les planètes se sont alignées on dirait. Le ciel était gris foncé, il a plu et il a fait plutôt frais, un genre de 15 degrés. Je me suis dit ce matin: ah ben pas grave! On fera une journée pyjama tiens! Et j’ai justement acheté des cahiers d’activités, je vais lui faire un beau petit programme à mon plus vieux pour qu’on s’amuse quand même aujourd’hui! Allez hop! Maman @ home va se donner!

Maman @ home a frôlé la folie mentale aujourd’hui.

Mon plus vieux s’est pratiqué dans le : « on va voir jusqu’où elle peut en prendre la mère ». Et pour ajouter au programme, il a fait de bébé son complice dans le crime.

Bébé par-dessus tout était fatigué, avait besoin de dormir, mais que voulez-vous, la suce, quand elle arrête de se faire téter, elle tooooommmmbe. Pis quand elle tombe, qu’est-ce qui arrive? Ben ça réveille bébé et YÉ PAS CONTENT. Maman remet la suce, patiemment, rêvant doucement du jour où il la prendra lui-même sa gnn gnn de suce. Le manège recommence aux 5 minutes. Au passage, on essuie les régurgitations parce que tout cet énervement l’active et le fait vomir. Je crois qu’il a d’ailleurs battu un record aujourd’hui. J’aurais pu remplir un pot de crème sûre et jouer un tour à papa… 😀

J’ai l’impression que ça empeste le lait caillé partout….

ah non ok! J’ai juste le nez trop proche de mon épaule………..ah ben oui.

Allez, je vous paie la traite et vous donne un petit goût de ma journée :

« ding-dong » (on a souvent des colporteurs alors je me donne le droit de répondre ou non maintenant)

Garçon: oh mamaaaaaaaaaaaaan! ça soooooooooooonne!

Moi : svp NON ne répond pas à la porte, je suis aux toilettes.

Garçon : je vais y aller quand même maman, il faut répondre à la porte.

Moi : Garçoooooonnnn? je t’ai demandé gentiment de ne pas répondre. (de kessé y m’a pris moé de dire à papa, devant garçon, que c’est poli de répondre à la porte)

Garçon : NON maman, je vais répondre, il faut répondre à la porte. Il y a quelqu’uuuuuuuuunnn.

« ding-dong »

Garçon : j’y vais! Je le vois maman, il est à la pooooooooorte!

Moi : (/$%%$?&?) Garçon, là ça suffit, je t’ai dit NON. (je finis par sortir de la toilette. Garçon est sur le bord de la porte et regarde dehors. ) Garçon, il ne faut pas toujours répondre. Dans ce cas-ci, ce matin, je suis en pyjama, j’ai une tête d’enterrement et en plus j’étais au toilette (et anyway c’était probablement pour me vendre un package de manucure ou pour me parler de Jésus). Je ne veux pas que tu ouvres la porte quand je ne suis pas là, on ne sait pas si la personne est gentille ou non OK? (et moi qui me dis que c’est une belle occasion de faire un peu d’éducation, pour lui dire que dans la vie il n’y a pas juste des gentils, que c’est le temps qu’il apprenne à se méfier des étrangers parce qu’il a la fibre sociale pas mal…).

Garçon : NON!

Moi : …

Garçon : non PARCQUE il y avait quelqu’un maman, il faut répondre.

Moi : ….Bon là, si mon explication ne fait pas pour toi, prend celle-là : J’ai DIT NON, C’EST NON. POINT.

Garçon : (les yeux qui roulent en l’air) non parce que –  (et là moi je bouille)

Moi : ÇA SUFFIT!

Bébé: gnnnnnaaannnn!

Maman: bon bon bon, la suce est pas gentille avec toi encore?

Garçon: mamaaaaaaaaaan, bébé y pleure, fais quelquechose.

Maman: euh ben, tu vois pas que j’y vais là???

Garçon: (à bébé) Arrrrrête de pleurer toi! Stop it! (c’est son nouvel anglais, ça sort de même pour le moment…)

Maman: (à garçon) bon écoute, laisse maman gérer bébé veux-tu? (pendant que je replug la fichue suce)

Garçon: NON BON!

Bébé: beeuhh beuuuhhhh

Maman: (à bébé) ben voyons toi! c’est pas ta journée toi non plus hein! Tu te tortilles tellement que je suis quasi convaincue qu’il y a un africain qui a une poupée vodoo de toi et qui se fout notre gueule royalement!

Garçon: mamaaaan? pourquoi bébé y pleure souvent?

Maman: il est fâché à cause de la mautadine de suce.

Garçon: mais pourquoi il veut sa suce?

Maman: pourquoi tu penses?

Garçon: mais pourquoi il veut sa suce?

Maman: bon ben heuh, parce qu’il aime ça téter sa suce…?

Garçon: non PARCQUE c’est un bébé, pis que les bébés ont des suces.

Maman: …..ben c’est ça.

Garçon: bon maman, tu viens jouer avec moi?

Y’a de ces mots, ou ces phrases, qui reviennent souvent. Et je n’avais jamais imaginé avant d’être maman que certains mots, à force de revenir à répétition, pouvait te donner le goût de vomir…actuellement depuis notre déménagement c’est: « maman, viens jouer avec moi » alors qu’on est déjà en train de ranger un jeu, il est déjà en avance, au cas où je me préparais à ne plus jouer avec lui.

Mon plus vieux est euhh, per-sé-vé-rant. Mettons. Avoir le dernier mot avec lui? IM-POS-SI-BLE. Alors il a continué à répliquer. Moi? Puuuuu capable des arguments avec un enfant de 4 ans. La phase du non, vous connaissez? Tous les enfants y passent. Et c’est bien correct en soi, c’est une façon pour eux d’apprendre à s’affirmer et de se prouver et prouver aux parents qu’il ont le contrôle. Ça me va totalement. I CAN DEAL WITH THIS. Mais on appelle ça une PHASE. Ça veut dire qu’il y a un début et une fin.

Nous ça dure depuis 3 1/2 ans. Mucho differento. Je n’appelle plus ça une phase, mais une personnalité 😉

Je veux bien être un parent exemplaire, mais il me manque un ingrédient : la patience de Mère Thérésa. Non sérieusement, je l’aime beaucoup mon petit bonhomme mais il a quelques traits de personnalité, qui combinés par une journée pluvieuse, peuvent rendre un esprit sain com-plè-te-ment gaga. À la fin de la journée, ça nous prend un bouton « reset », parce que le disque est plein en bebitte.

Dieu merci, Monsieur T qui a eu des longues journées de travail dernièrement est revenu peu après 17h aujourd’hui. Il semble qu’il a senti mon désespoir, même à 50km d’ici…moi qui était en train de cligné des yeux mécaniquement, avec bébé dans les bras enfin endormi, et mon plus vieux à mes côtés qui collait des autocollants dans son cahier de jeux, que je prenais soin de lui décoller autant que je pouvais avec mes 2 mains pas vraiment libres.

Alllllôoooo chériiiiiii. Il me regarde et lit dans mes yeux: pas une bonne journée. Mon plus vieux saute dans les bras de son père en criant: « papaaaaaaaaaa! viens jouer avec moi ». Ahhh, je saute mon tour cette fois yééé. Je profite que bébé dort, monte dans mon lit avec lui pour fermer les yeux un peu et je punch off pour le plus vieux. DÈS QUE JE M’INSTALLE ET FERME LES YEUX, bébé se remet à faire du vodooooooooooooooooooo!!!! Seigneur, aidez-moi un peu, j’passerai pas au travers là! Je redescend au pas de course et je dompe bébé, grands yeux ouverts, dans le divan avec les 2 autres hommes de la maison. Bon ben les gars, amusez-vous, moi je disparais!

C’est long à remplir un grand jacuzzi. Pas grave. Je-le-veux.

Je m’engouffre dedans.

J’installe mon IPOD sur une musique qui me fera du bien.

10 minutes passent.

Mon plus vieux arrive et me demande:

Garçon: Papa veut savoir si tu vas souper?

Moi: euhhh pas faim (mais j’prendrais bien ma nalgène si tu pouvais me l’amener…)

Garçon: (il prend mon ipod. Ça ne me plait pas, j’étais bien avec ma musique. Mais je n’agis pas. Je le regarde sans aucun désir de combattre. Il sait se servir du IPOD alors il tombe sur le cover de l’album qui joue). Oooouuuhh, elle est pas belle elle!

Maman: …..

Garçon: (il arrête l’album et fouille-moi, il repart un autre album rock, pas du tout du même mood. Il se met à danser). Tiens maman, c’est bon pour toi ça, écoute ça!

Maman: (je me mets à rire nerveusement. Je sens que la folie me guette)

Garçon: Pourquoi il y a de la mousse dans ton bain?

Maman: Pour faire comme toi

Garçon: Pourquoi ta mousse est blanche? moi elle est bleue

Maman: ….pourquoi pas?

Garçon: pourquoi tu prends un bain hein?

Maman:…pourquoi pas?

Garçon: Pis maman, T’AS FINI?

Maman: ROGNTUDJU!!!…….as-tu souper toi?

Garçon: Oui

Maman: (dubitative) tu as mangé quoi?

Garçon: du macaroni

Maman: c’est ce que je t’ai donné pour dîner. As-tu mangé avec papa?

Garçon: Non je veux juste manger des biscuits!!! des BIIIIIIIISCUITS!

Maman: ah!…..ah ah!…….ah ah ah ah ah….*tilt* mais oui mais oui mais oui, tu veux la moitié ou TOUTE la boîte de biscuits?

Papa arrive sur ces belles paroles (j’ai l’air fine…) et il me voit sourire nerveusement  » ça va? ». Merveilleux que je lui réponds, maitenant complètement en train de rire de ma journée ri-di-cu-le.

On prend une petite soupe moi et papa pendant que notre plus vieux mange ses biscuits à même la boîte. J’écoute la journée de papa avec excitation, question d’avoir une conversation d’adulte qui se tient sur le sens du monde.

Le plus vieux finit par sortir de table, me saute au cou en me disant: « mamaaaaaaaaaaaaaaan? je t’aiiiimmmmme! Viens jouer avec moi! »

Mon garçon, maman n’est plus là ce soir. Moi je m’appelle Mélanie et tu as l’air bien gentil mais je ne vais pas jouer avec toi non.

Bon allez, une tite nalgène pour noyer tout ça et puis hop dodo. Ah et puis, ne pas oublier d’appuyer sur le bouton reset.

😀

Publicités

4 réponses à “(sans titre)

  1. C’était vraiment pas la journée pour te demander de faire de la Webcam. Je n’ai pas eu de réponse à mon appel d’ailleurs….

    • Pôvre grand-maman Jojo, c’est bien mal tombé effectivement. Je n’ai pas eu le temps et l’énergie de me mettre à mes emails avant ce soir, mais là tu sais pourquoi 😉

  2. Chère Maman @ home!
    Journée de misère mais combien divertissante pour Maman N à la maison. Tu as un style d’écriture captivant, de quoi rendre jaloux bien des auteurs! Je prédis que ce blog sera un jour sur les tablettes de Renaud Bray! au plaisir de te lire encore et encore, N xxx

    • La thérapie par l’humour, ça marche pour moi 🙂 Et le pire c’est que je n’ai RIEN inventé de toute mon histoire.
      J’ai un ami qui m’a déjà dit un jour que dans la vie, c’est pas tellement ce qui nous arrive que plutôt comment on y réagit qui fait que c’est déprimant ou positif. Pas toujours facile, mais j’opte pour l’humour :p en tout cas j’essaie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s