On fait ce qu’on peut

Ben oui coudonc hein, un m’ment donné comme on dit, on fait ce qu’on peut! C’est ça qu’on se disait, moi et une autre maman au parc dernièrement…Cette mère d’une fille de 5 ans et d’un garçon de 3 ans, partageait avec moi quelques impressions. On regardait le paquet de jeunes qui criaient et s’énervaient au splash pad. Soudainement bébé fait des gouzi-gouza et toutes les deux on fait « oonnnnhhhh, isn’t cute! » Et elle de me dire: « It’s such a beautiful age » … Sachant ce qui m’attend dans les prochaines années avec bébé (ou si je suis chanceuse peut-être pas), je lui réponds que oui, c’est un fichu de bel âge pareil . Et elle de me dire en regardant ses deux enfants: « They keep telling me it’ll get better….well….How better can it be??? ». On se regarde et on sourit silencieusement…ouin, c’est ça.

Je reviens de mon cours de cardio-poussette du mercredi matin (bon entre le temps de rédaction et de publication, y’a bébé qui s’est réveillé…et puis fut le temps de dîner), oui mes amis, à 100 000 degrés Celsius, comme pas mal toutes les semaines dernières d’ailleurs… Et la remplaçante d’aujourd’hui était malade  intense…. Moi je me suis dit: « Ne-non mais là, ça va faire, j’ai pas l’intention de perdre connaissance icitte à matin là ». Je me suis mis la dernière dans la file aujourd’hui et j’ai pris ça une minute à la fois. Et puis anyway, ma copine de cours a recommencé à travailler alors fidouda le cardio-poussette pour elle et fidouda pour mon petit moment social du mercredi matin.

Vous ai-je dit que mon plus vieux est en « vacances » à la maison depuis le 23 août? J’ai l’impression que ça fait 2 mois…alors si vous vous demandez où je passe mon temps ces jours-ci et pourquoi je ne publie pas tellement sur mon blog…well you got it: maman full time.  

Mon petit bug, ou heureux problème devrais-je dire, c’est que je suis sollicitée. Et puis j’aime ça. J’veux dire professionnellement, j’ai des demandes à droite et à gauche, par des amis, de la famille et par des clients (d’ailleurs je viens de recevoir un email d’une cliente et elle continue d’ajouter des heures au projet, ataboyyyy). Et moi, ben j’aime ça les projets, surtout ceux de mes proches parce que je trouve ça exitant de les voir aller. Je ressens leur enthousiasme et quand je peux contribuer en partagant certaines aptitudes que j’aies, ben c’est super! Alors si vous me lisez, sachez que je manque juste de temps pour pouvoir tout faire…hier et aujourd’hui j’ai trouvé une personne pour garder mon plus vieux alors ça me permet un petit répit (et je me suis organisée ce matin pour que bébé ne dorme pas pendant la séance de cardio-poussette, alors en ce moment, il ronfle!).

Parlant de tout faire…
Je me souviens il y a quelques années, une amie m’avait partagé un article écrit par une nouvelle maman qui parlait du certain perfectionnisme chez nous, chères femmes et maman, comme d’un gêne en nous qu’il faut combattre. Et j’avoue, j’aime ça quand tout roule sur des roulettes, que la vie est simple, que ma maison est relativement propre et en ordre, que le linge est plié dans chacun des garde-robes respectifs, que ce je porte sur le dos ne sente pas le lait caillé et que mon bébé aussi. Autrement dit; que je sois relativement en contrôle de ma vie… je ne demande pas la lune il me semble. Mais finalement: OUI.

Alorrrrrrssss my friends – je ne combats plus très fort. Je pense que ça me vient naturel là…J’ai ABDIQUÉ. Thank you les enfants, vous m’avez évité de devenir une obsessive compulsive. Et puis soudainement, je me rappelle que dans ma vie pré-enfants, je n’en faisais pas tellement un cas de tout ça….ben c’est certain!!  j’étais juste trop occupée à être dans des projets qui me passionnaient, en train de voyager, hiker une montagne, ou avec des amis en train de prendre un verre !!!!! ….pfffftt.

– Le lavage?
Y’a un roulement constant, tout le monde a de quoi se mettre sur le dos, c’est ça qui compte non?
– Le ménage?
Bon, on a les pieds noirs un peu mais siboire, c’est que si vous voyiez les nuages de poussières lever tous les jours par les chantiers de constructions dans le secteur, vous comprendriez que c’est à venir fou de vouloir tenir une maison propre. C’est quand même pas une soue à cochons chez nous, et ça ne pue pas les vidanges, so we’re fine.
– L’épicerie?
Bon ok, ça c’est assez dur de slipper là-dessus hein… et je risquerais d’avoir les foudres de Monsieur T anyway – pas souhaitable.
– Faire à manger de beaux et bons plats avec les 4 groupes alimentaires à tous les repas?
What about un petit pâté de saumon sans friture tout fait par l’épicerie? Ils se forcent le cul à les faire. Et quoiqu’on ne roule pas sur l’or, je juge qu’on a les moyens de se payer de la bouffe faite pour nous. On n’a plus de vie ne va plus au restaurant, ni au cinéma anyway!  Hop quelques légumes fraits et des petites patates congelées avec tomates fraîches, et Monsieur T s’est même exclamé en disant: « Wowwww, maman s’est donné pour le souper! » héééééééhéhéhéhéhé. Et de temps à autre, je laisse Monsieur T cuisiner aussi, question qu’il garde la main 🙂
– Stimuler mes enfants selon leur groupe d’âge et selon leur niveau d’apprentissage?
Là là, ça-va-faire. Oui oui, je veux bien. Et je fais ce que je peux. Mais c’est quoi cette fichue mode que nous, les parents, devons être des clowns, des entertainers et des éducateurs en tout temps??! J’ai vu des publicités et des sites web récents québécois qui prônent un espèce de parent parfait. Comme quoi si tu ne fais pas ça, ton enfant va juste devenir un déchet de la société, il ne se dépassera pas dans la vie il va être nul. Heillllllllllllllle là.  Je ne sais pas s’ils se rendent compte, mais à force, moi je pense qu’on va être une couple de maman à se taper une solide dépression (j’ose croire que je ne suis pas seule….). JE LE SAIS que ce n’est pas souhaitable que mon fils écoute ses films trop souvent. Que l’écran, ce n’est pas une gardienne. Ben je m’excuse, mais quand j’entends le *tilt* dans ma tête parce que je ne suis puuuu capable de l’entendre parler, chanter, crier, chigner, radoter, pleurer parce que la couture de son bas est 5 degrés trop à droite, où qu’il pique une colère parce qu’il n’arrive pas à ouvrir sa boîte de voitures, où à aligner des blocs, où carrément parce que quand il va à la toilette, son caca ne sort pas au rythme qu’il veut (je vous jure…la moutarde me monte au nez en 2 sec dans ce temps-là. Heureusement ça arrive moins souvent) ou bien qu’il pose 1000 questions une après l’autre, ou bien que je réalise que ça fait 5 minutes que j’ai une conversation sans queue ni tête, ou bien qu’il boude son repas, ou bien qu’au parc il se fruste de ne pas faire comme les grands ou qu’il s’enfarge l’orteil dans un grain de sable, ou bien que j’en ai marre de tenter de le raisonner… ben OUI, oui oui oui et oui, je le laisse regarder son film. Et savez-vous quoi? TOUT LE MONDE EST HEUREUX. Le calme revient et puis on respire tous par le nez. Une maman heureuse pas trop déprimée, c’est ça qui compte non?

J’ai fait un test ici….10 minutes de ridicule concentré. Monsieur T, abstiens-toi de visionner ça…tu vas flipper.

N’est-ce pas assez ridicule? Nop, je n’ai pas toujours la patience de tenir ça…mais là, je faisais un test pour voir jusqu’où on pouvait aller. Ce midi-là, j’ai quand même tenu bon. Consigne: ne pas sortir de table tant que l’assiette n’est pas terminée. On est sorti de table à 14h. IMPOSSIBLE de faire ça quand dans la vie on travaille, n’est-ce pas?

Alors voilà voilà, culpabilité oblige, entre deux grandes respirations, je (tente) de faire la maman parfaite; jouer avec distraire, stimuler, éduquer. Et  discipliner (ben oui, j’ai beau lire tous les livres du parent parfait, y’a des moments comme ça, parce qu’on n’a pas toujours 2heures à prendre pour dîner). J’ai l’air de ronchonner pas mal (mais le pire, c’est que c’est juste la réalité), alors pour me racheter regardez-ça, j’ai fabriqué un petit jouet maison à mon plus vieux, dont l’idée m’est venue suite à la découverte d’un blog tenu par un papa bricoleur. Monsieur T a ri de moi…(« de kessé tu as patanté encore » qu’il a dit) mais n’empêche, c’est le jeu de l’heure actuellement 😉

Ben oui, c’est que chaque jour, je pèse sur le bouton « reset » et puis je me dis que « celle-là » en sera une belle. Et des fois, ça marche 🙂

On jase mécanique...déjà!

 

Grand frère montre comment jouer à bébé

 

Y fait chaud et je suis fatigué...

À la chasse aux insectes

C'est le fun une tente improvisée!

 

Garçon à braver sa peur des hauteurs, bravo! C'est maman qui était plus nerveuse...

Ça ira mieux en hiver...

Un autre moment de fatigue

ps: J’ai finalement trouvé une garderie familiale pour bébé. Après avoir fait quelques visites, j’ai trouvé « mon fit ». Il va commencer temps partiel le 14 septembre. Mon plus vieux commence temps plein le pré-scolaire le 13 septembre. Mon dieu, que vais-je faire de tout ce temps!!!!!!! ……… du ménage? pfffffffffffffftttt ……. so not!

Publicités

9 réponses à “On fait ce qu’on peut

  1. Oh my God que je ri…….
    J’ai même pas écouté tout le clip avec Antoine qui ne veut pas manger…….pas d’allure. =)
    Cette semaine, Noah n’a pas diner ni souper…pas faim ! AH ben oui. Je te confirme qu’il a survécu…..

    Trop adorable le vidéo des 2 garçons dans le JEEP.

    Mel, sérieusement, il faut faire un film avec ton blog…ou un livre….je ne sais réellement pas ce que Marcia Pilote a de plus que toi…..je me bidonne à te lire et NONNNNNNNNNNNNNN, tu n’es pas seule ma chérie !

    Kim
    xxx

  2. Hey miss, je reviens de passer 10 jours chez mon frère avec sa petite famille. Les 3 premiers jours, E. était avec moi mais après, je me suis greffée à eux, intégrée à la vie de tous les jours quoi! J’ai (un peu – je sais tu vas rire, c’est rien comparé à être la mère 🙂 eu l’impression d’avoir eu une famille pendant une semaine. Les hauts et les bas! Les enfants sont a-do-ra-bles et les parents sont fantastiques, mais tsé quand on voit les amis avec leurs enfants juste pour une soirée, on n’a _aucune_ idée de ce que c’est au day-to-day. Tu le décris très bien et ça me rappelle ma semaine dernière! Le « veux pas manger » – très bon la caméra cachée, hihi! J’ai vu ça pas mal aussi… Tout ça, faut que ça rentre et faut que je l’accepte comme une nouvelle réalité éventuelle! Un pas à la fois, et tu nous montres très bien qu’il faut continuer à prendre la vie en riant 🙂

    J’ai très hâte de vous revoir en novembre!!

    • Hello chère amie! Excuse le délai! So ouin, héhéhé…tu as donc eu droit à quelques previews… L’article à propos de la femme perfectionniste, c’est toi qui me l’avait référé, tu te souviens? Garde-le pas loin =)

  3. Oh que t’es patiente ma fille. Je ne me souviens pas d’avoir eu cette patience. Mais des moments aussi burlesques oh oui. Ton sens de l’humour va te sauver. Ton ingéniosité aussi.
    Mon petit Olivier a bien vieilli depuis 2 semaines. C’est fou! Non mais tous les deux dans la jeep, je ne croyais de voir ça si tôt. Ils sont à croquer.

  4. Salut Mélanie,

    Ta maman m’a transféré le « sourire du vendredi » et j’ai commencé à lire ton blog. Je dois dire que cet article m’a bien fait rire 😉
    Quand je vois ce qui m’attend avec le petit Paul !!!

    Bisous

    • Bien le Bonjour à la belle visite de France! ça me fait plaisir Pauline de te retrouver ici 🙂 J’ai perdu le décompte…ton petit Paul à quel âge maintenant?

  5. Pingback: Pas fâché que ça soit terminé ça! « De visu, de Québec à Toronto·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s