Ahhhh ben oui. Les enfants, l’autobus, l’école et…

Ou les aléas de nos matins?

Petit update suite à notre lundi matin de première journée d’école…

Mon plus vieux semble se plaire à l’école et je ne suis pas tellement surprise. C’est tout de même une belle nouvelle en soi, que l’on prend pour acquis moi et papa, mais qu’il ne faudrait pas. Vous comprendrez en lisant plus bas.

Mais commençons par le début –

Lundi matin, si vous avez lu mon précédent article, nous avons sympathisé avec une autre maman dont le petit bonhomme, Benjamin a 4 ans aussi et en était à sa première journée d’école, première fois en autobus aussi. Une fois l’autobus partie, je voulais m’assurer, un peu par principe, que rendu à l’école il débarquerait et ne serait pas paniqué. Quoique je doutais que ça lui arrive.

Mais une fois approchée de l’école, je réalise que la situation est chaotique, un vrai bordel! Des chars, des enfants, des parents, des poussettes, alouette! Tout ça dans un concentré de 500m. Je me serais cru à l’entrée d’un concert d’Annie Brocoli. Incroyable. Je ne voyais pas comment j’allais pouvoir stationner ma voiture et m’approcher de mon plus vieux. Impossible que j’y arrive à temps. Et me stationner plus loin et courir? Avez-vous déjà essayé ça vous, avec un banc de bébé type coquille dans un bras qui pèse 30lb? rogntudju!

J’étais un peu triste mais pas inquiète, dans le sens que je savais qu’on ne le laisserait pas tout seul et qu’il y avait des adultes qui le prendrait en charge (ce fut le cas d’ailleurs, mon plus vieux m’a dit qui s’est occupé de lui et je savais de qui il parlait). Ce qui m’inquiétait plus était LE RETOUR. Moi le matin, je pouvais m’assurer qu’il était dans l’autobus, mais le soir à 15h je ne pouvais pas…et on ne nous avait pas fourni de « tag » quelconque à mettre sur notre enfant ou autre indicateur qui disait qu’il devait revenir à la maison en autobus (certains enfants restent le soir au service de garde). Et de plus, le soir ce n’est pas le même numéro d’autobus que le matin.

BREF – ce n’est pas en donnant des consignes à un enfant de 4 ans qu’il aurait pu tout piger ça et se souvenir, surtout pour mon plus vieux qui ne parle pas anglais… 

Mais tout a bien été, pour moi. Mon plus vieux a été le premier à sortir de l’autobus et à crier d’excitation « mamaaaaann! » en me voyant =) Il a fait sourire plusieurs mères autour. La maman de Benjamin ET sa grand-maman étaient là pour l’attendre, caméra vidéo à la main.

Une fois les quelques enfants débarqués, pas de Benjamin.
______________________
PAS DE BENJAMIN.
______________________

Je pense qu’elles ont presque fait une attaque. C’était la panique. Heureusement, il y avait des espèces de gardiens dans l’autobus et dans une voiture qui suivait l’autobus, des gens qui dirigeait les enfants, donc d’autres adultes que le chauffeur autrement dit. Moi de mon bord, je me sentais impuissante et j’essayais autant bien que mal de demander à mon garçon s’il se souvenait d’avoir vu Benjamin au gilet vert…mais vous savez ce que ça vaut les renseignements d’un enfant de 4 ans? Au début il me disait qu’il ne l’avait pas vu dans l’autobus…et après il me dit : je l’ai vu à notre maison…
Euuuhh, bon alors je n’ai pas transmis ces renseignements…
Avec bébé et garçon en même temps, je ne pouvais pas être de grand secours, mais je ne pouvais me résigner à juste m’en aller à la maison petoum petoum! Je me disais bordel! Elles doivent paniquer solide. En tout cas moi, le coeur m’aurait fait 10 tours c’est certain! 

En me dirigeant lentement chez nous, en tournant à gauche alors que la maison de Benjamin était vers la droite, je crois voir au loin un petit bonhomme seul au gilet vert, et une autre maman de l’autre bord de la rue avec son fils qui traversait se dirigeant vers lui. J’ai fait signe à maman et grand-maman que ça semblait être Benjamin et effectivement c’était lui, à l’autre bout de la rue. Ouffffffffffff. Le gardien l’avait juste fait descendre un arrêt trop tôt….

Alors voilà pour la première journée!

La deuxième journée se déroula sans problème, pour nous encore une fois…Les enfants ont pris le bon autobus, à temps et débarquèrent aux bons endroits. (Bémol: mon fils me dit pour une 2e journée qu’il a encore pleuré à l’école parce qu’un grand lui a volé sa trottinette. La journée 1 il a pleuré parce que la professeur l’a chicané – lire il s’est fait avertir-…il est un peu sensible mon plus vieux 😉

Ce que j’ai su ce matin, lorsqu’à l’arrêt d’autobus je fis monter mon garçon dans son bus, c’est que Benjamin avait eu une mauvaise journée hier. Il avait pleuré toute la journée et le professeur avait appelé sa maman pour discuter avec elle. Il semble qu’il s’ennuie beaucoup à l’école et que les journées sont trop longues pour lui. Du coup ce matin, devinez? Yep, la crise. Benjamin n’a pas voulu monter dans l’autobus. Voyez comme je disais que nous, pour acquis que c’est le fun pour les enfants l’école? Pour la maman de Benjamin, travail pas travail aujourd’hui, elle a comme qui dirait toute une situation à gérer…
Avec cette distraction, j’ai regardé rapidement le numéro de l’autobus pour m’assurer que c’était le bon (au même stop, il y a 2 circuits pour 2 écoles différentes) et oui, voyant le #722 je fis monter mon plus vieux.

Rendue à la maison, je reçois un appel de la secrétaire de l’école qui me dit: « Hello Melanie, it’s Holly at PL Robertson’s School. Your son is fine, everything is fine he just got into the wrong bus and he’s now at Lady of Victory School. Someone is with him and he’s safe. Would you like us to go pick him up or you bring him to school? »

D’après vous? C’est clair que je m’imaginais mon p’tit bonhomme les joues remplies de larmes, perdu parce que pas à son école et pas capable de communiquer à 100%. Ooooh boy, j’ai embarqué bébé subito presto dans sa coquille et ai fichu une couverte par-dessus et on a flyé à l’école qui heureusement, s’adonnait à être vraiment proche de la maison.

Pas trop mal tout de même, il n’était pas si mal en point, ouf! Pas trop de traumatisme! Et autre bon point: il dit qu’il aime vraiment mieux son école parce qu’elle est plus belle et plus grande (pfffiou, heureusement que ce n’était pas le contraire).

Maitenant WTF about the bus hein???? Je me suis rendue à la réception de l’école de mon garçon et j’ai demandé à comprendre pourquoi the F c’était pourtant bien écrit le numéro d’autobus que mon garçon doit prendre?  Welllllllllllll you know what??? Ben de tous les $%& de chiffres que les compagnies d’autobus peuvent prendre, la compagnie de bus a choisi le même numéro qui sert 2 écoles différentes. La subtilité réside dans le fait que sur le bus, il y avait le #722 ET #724. Le matin, le no. de route est le 724 et c’est LE SOIR que c’est le 722.

La directrice a réalisé ça hier parce que ça fait 2 fois que des enfants se trompent de bus.

Non mais c’est quoi l’affaire?!!! J’veux dire, y’a juste DEUX bus qui passent ici, ça ne leur tentait pas de penser à leurs clients et de nous aider un peu non?!!!  Et puis sibole, c’est pas dur me semble de gérer ça comme du monde! Tu colles un ti-plastique genre protecteur de page, et tu switches ton 8.5×11 avec le numéro le matin et le soir. Surtout pour la première semaine d’école non?

Demain je vais être plus vigilante…Et j’espère pour la maman à Benjamin que demain il voudra aller à l’école…

Bon alors finalement, tout semblait sous contrôle. Un professeur vint chercher mon plus vieux et l’amèna à sa classe. Pendant ce temps je terminais avec la directrice et je m’enlignais pour sortir du secrétariat.

Mais soudainement, je remarque quelque chose de vraiment bizarre. Tout le monde était figé. Je me suis sentie pendant quelques secondes dans un vide d’espace-temps…ouuuuhhhhh….. Les enfants dans le corridor étaient figés comme des statuts, leur cahier par terre. Je me retourne et toutes les femmes au secrétariat sont debout et ne bougent pas.

……….?????

Je tends l’oreille…  et entends ceci:

File:O Canada.png

C-H-O-C    C-U-L-T-U-R-E-L!

Ahhhh hahaha, bordel, je me suis fait prendre complètement!!! J’ai laissé bébé par terre et ai fait la statut moi aussi. C’est clair que j’ai eu l’air d’une touriste les amis, ça m’a pris un bon 20 secondes à comprendre ce qui se passait!!!!

Ohhh là là…. va falloir que j’apprenne les paroles pour avoir l’air moins twit la prochaine fois si ça m’arrive! 😀

Publicités

3 réponses à “Ahhhh ben oui. Les enfants, l’autobus, l’école et…

  1. Pas de bon sens l’histoire des 2 autobus avec le même numéro !

    En passant Mel….Noah ADORE l’hymne national. Il passe son temps à vouloir l’entendre et l’écouter sur You Tube……..

    • Peut-être que je pourrais coller sur notre autobus une grosse étoile rouge, genre, pour que chaque matin on la reconnaisse…pfffffft.
      Quant à l’hymne national, Noah est donc prêt pour vivre au Canada anglais 😉

  2. Pingback: Trouver ses semblables, ou non. « De visu, de Québec à Toronto·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s