Bon matin!

C’est fou comme on change. Il arrive que moi et Monsieur T soyons bien content d’arriver au lundi matin…! Je sais, ça sonne bizarre hein? Pas que nos week-ends sont horribles, mais…euh…comment dire…fatiguants peut-être? Hier soir après avoir fait nos routines du soir avec les enfants, on voulait tous les deux aller se coucher. On était dans la cuisine, à préparer notre semaine (ouin je dois m’habituer à préparer les lunchs. Moi qui ne me fait plus de lunch depuis au moins 10 ans.) et tous les deux on regarde l’horloge: « Quoi?! seulement 20:15? Aaaahhh bon ». On avait l’impression qu’il était minuit.

Et parlant de matin, moi, je vous le dis sans gêne parce que je m’assume maintenant à 35 ans, je ne suis pas une fille du matin. Pour tout ce que vous avez en tête, je vous le confirme;

Le matin Mélanie.

Attention, je n’ai pas dit que je ne suis pas capable de me lever! Je me suis levée aux petites heures du matin un milliers de fois pour travailler dans ma vie et pour d’autres raisons. Et ce n’est pas parce que je me couche tard croyez-moi! Il arrive souvent que je me mette au lit juste après les enfants! Mais que voulez-vous, j’ai beau faire plusieurs efforts, mes cellules semblent être programmées ainsi; le matin, don’t F with me.

Avec les années, j’ai appris à ne pas être bougonne (en autant que j’ai réussi à dormir quelques heures et que je n’ai pas un mal de tête carabiné, ce qui m’arrive quand même quelques fois) et il arrive même que je sois très souriante, oui oui!

Alors imaginez-vous que c’est comme clair que mes tite-cellules ne m’avaient pas préparé pour des matins avec des enfants à envoyer à l’école et à la gardienne et un chum qui pogne les nerfs. Mais que voulez-vous, les enfants étant ce qu’ils sont, et avec chacun de nos caractères et humeurs, y’a beau faire soleil dehors, dans notre maison y’arrive que ce soit l’orage. Et maintenant que garçon prend l’autobus le matin, on doit tous suivre l’horaire à la minute près.

Papa: mon grand, quand l’aiguille est à 10 il faut aller se brosser les dents et ensuite on s’habille.

Garçon: non

Papa: c’est comme ça, sinon on sera en retard pour l’autobus.

Maman: eh oui mon grand, l’autobus n’attend pas!

Garçon: non parcccccque, MOI, quand l’aiguille va être 12 je vais y aller.

Papa: PAS DE NÉGOCIATIONS. 

Garçon: heille toi, arrête de parler!

Maman: (y’a comme une odeur de fumée…ah, ok ça vient des oreilles de papa)

Papa: Garçon! Tu écoutes ce qu’on te dit et pas de rouspétage. Change d’attitude tout de suite.

Garçon: rrrrahh! non bon!

Quelques minutes passent ainsi, ce petit cirque continuent, ni lui ni papa ne voulant lâcher le morceau. Deux pitbulls. L’aiguille arrive à 10…on répète. Maintenant l’auigille dépasse 10. Papa doit insister. Ça tourne en chicane. Garçon pleure. Papa l’habille avec fermeté. Garçon pleure plus fort. Vient le temps de mettre les bas. Aaaaaaaahhh les fichus bas. C’est l’histoire de sa vie. Mon grand ne supporte pas un bas mal aligné. Il doit être PARFAITEMENT placé. J’vous dis, c’est une obsession. Et papa n’en a que faire de son obsession. Alors quand mon grand chigne que son bas est mal mis, c’est comme qui dirait la  goutte qui fait déborder le vase. Papa explose.

Papa: Ah ben là c’t’assez, arrange-toi, ton bas je m’en $/%/?.

Maman: ooonnnnnhhh vilain vilain mot, papa s’est trompé hein papa?

Papa: (à moi) non mais ?/% ses /$%/$ de bas c’t’une folie ça, il va nous rendre complètement fous!?

Maman: (vous l’ai-je dit plus haut? je ne suis pas une fille du matin. Toute cette histoire plus haut avait tiré TOUT LE petit peu de patience et de zénitude en moi). ……….

Papa: (à garçon) Enwoye! déguedine on va être en retard.

Maman: (ça y est, la valve a sauté). Avec bébé dans les bras: Ah ben là, ça va faire!!! (à papa) Coudonc, j’pense que c’est mieux quand tu pars travailler plus tôt. J’vais prendre ça à partir d’ici…

Bébé: Ouuuinnnnnnnnnnnnnn! (Boooon, maman à monter le ton un peu trop)

Papa: Tu vois pas que j’essaie de t’aider le matin parce que tu en as deux à préparer?

Maman: ….ouin c’est vrai. Mais ça vient à un fichu de prix!

Je ne vous ai pas dit; en plus j’hais la chicane…pfffiou on repousse mes limites.
Big time.

à 9h, 9h30 – Je savourrrrrrre mon café, et le silence dans la maison. Je redeviens zen.

Publicités

Une réponse à “Bon matin!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s