Les cauchemars de garçon

Des araignées….on est envahi à écouter mon plus vieux. Et elles mordent les vlimeuses. Ouaip, c’est le festival du cauchemars depuis quelques semaines. Mon plus vieux connaît les cauchemars depuis un bon moment, mais là, on dirait vraiment qu’on est dans un festival.

Et la nuit, ne demandez rien à Monsieur T, lui aussi il pourrait vous mordre. Dans la nuit, un sale caractère je vous dis. Alors assez vite, mon plus vieux a compris que c’était mieux d’aller du côté droit du lit en plein milieu de la nuit…parce que maman, bien intentionnée, le reconduit gentiment à sa chambre, sans le gronder.
Ben oui je me dis, pauvre petit loup, c’est déjà moche de faire des cauchemars, on en ajoutera pas une couche hein!
Et une fois rendus, on se change les idées. Je lui fais des suggestion de beaux rêves ou on anticipe des activités à venir qui je sais l’exitent. Ça ne prend que 5-8 minutes, il se rendort calmement et rassuré.

Est-ce que moi je me rendors aussi calmement? Ben voyooooooooooons. Pas de chance que je me mette à ronfler 2 minutes après hein? gnnn gnnn gnnn.

Pendant mon séjour à Atlanta, on m’a dit que mon plus vieux n’a fait AUCUN cauchemar.
Ah ben oui. Bon ben, tant mieux!

Devinez la première nuit que je suis revenue à la maison? Eeeeeeeeeeeeeeh oui. Bingo. Retour du festival.

Sauf que la, moi, j’ai comme eu un sentiment de me faire flouer, tsé veux dire? Et pour en ajouter un peu sur le manque d’enthousiasme que j’ai eu cette fois à me lever, la conversation positive a plutôt ressemblée à un argumentaire…

Garçon: à côté de mon lit. Maman? J’ai fait un cauchemar. Une grosse araignée.
Maman: moins enthousiaste. Ah bon? C’est un cauchemar, rien de tout ça n’est vrai. Tu peux aller te recoucher, rien n’arrivera. (Avais-je vraiment espoir que ça finirait de même???)
Garçon: Maman? Viens dans mon lit.
Maman: je me lève et vais le border dans son lit. Je m’accroupis à côté de lui. Bon bon bon. Tu vois, il n’y a pas d’araignée, ce n’est qu’un cauchemar. Pourquoi tu ne penserais pas plutôt aux pirouettes que tu fais avec ton nouveau skateboard?
Garçon: NON, non non maman, je ne peux pas rêver à mon skateboard!
Maman: Mais oui mais oui mais oui, c’est un rêeeeeeeve. Tu peux penser ce que tu veux, tu peux voler comme un oiseau si tu veux! C’est ce qui est fantastique des rêves!
Garçon: NON, non non maman. Je ne suis pas capable de voler moi!
Maman: rogntudju de  rogntudju! Écoute garçon, je peux aussi te laisser avec les araignées ok? Je ne gagnerai pas un bonus de 20% de mon salaire au bout de l’année sur la qualité des idées que je te suggère pour te sortir de tes cauchemars, c’es-tu clair? Alors pense-donc à ce que tu veux, moi je retourne me coucher. BONNE NUIT.

Non mais là, ça va faire l’abus!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s