Ah! les larmes.

J’pourrais vous dire que c’est ce que j’avais envie de faire les dernières semaines. J’étais lasse. La température, les hormones, les microbes, l’ennui, alouette…tout ça mélangé? Anyway, ça passe. Le beau temps revient, tout le monde sourit plus, on reprend des vitamines et la santé se replace. Fait parti du processus j’crois bien.

Mais, mais mais! Je ne suis pas le sujet ici…mais plutôt garçon. Il retient de moi avec sa belle sensibilité. C’est pas facile ça. Il arrivera un jour à gérer tout ça. Mais on n’en est pas là du tout hein…  On est au stade: quand-‘y-faut-qu’y-pleure, y-faut-qu’y-pleure, la pognez-vous? Aussi essentiel que de respirer. Faut que ça sorte. Le genre, peu importe ce que tu essais de faire ou dire pour le consoler, ça se retourne contre toi et devient un Drame avec un D majuscule.

Garçon s’était endormi dans la voiture au retour en fin de journée. Je l’ai laissé ronfler dans la voiture, les portes ouvertes, voiture et garage, pour éviter la panique au réveil (c’est jamais une bonne idée de le réveiller…à moins d’absolument être en manque d’une crise nationale…).

Garçon: Aaaaaaaaaaahhhhhhhh! Mamaaaaaaaaaaaaaaann! que j’entends du garage.

Moi: merrrrrrrde. J’arrive mon loup, je viens t’aider!

Garçon: Ouinnnn-innnn-innnn. Tu m’as laissé iciiiiiiiiiiiiii!!!

Moi: ben oui mon loup, t’étais fatigué. Tu t’es endormi alors je t’ai laissé te reposer et te réveiller quand tu ne serais plus fatigué! (euh mea culpa, pendant ce temps c’est que je peux faire le souper plus tranquille aussi 😐 ). Qu’est-ce qui ne va pas là? Pourquoi t’as de la peine?

Garçon: NON! J’étais pas fatigué! Pis j’ai ffffoifffff, ouinnnnnnn-innnn.

Moi: ben non, c’est sûr ça. D’une logique accablante. J’sais pas comment j’ai pu penser qu’il était fatigué quand je l’ai vu la tête à 90 degrés sur le côté? Un filet de bave s’ul bord d’la bouche? Tout en ronflant…? Bon bon bon, vient on entre et puis j’te sers un bon verre d’eau ben froide.

Garçon: il entre dans la maison, peinant à marcher. Le visage rempli de larmes. S’assoit sur la première marche de l’escalier. Snif-snif. Il essait de se déshabiller mais sans grande conviction…à le voir, on comprend ben qu’y’a rien de bon qui s’en vient… Gnnn gnnn gnnn. Mamaaaan! Ouinnnn! Mes bottes veulent pas s’enleveeeerrr!

Moi: oups, je sens déjà que je suis moins patiente. Bon ok c’est bon là, je t’aide, allez!

Bébé approche de garçon, ne comprenant pas trop ce qui arrive et pourquoi son frère est dans un état pareil. Avec son habileté de bébé, il s’agrippe et accroche malencontreusement son frère. Ooooooh Drame à l’horizon.

Garçon: AOUCH! Ouinnnn. Mamaaaan! Bébé m’a fait maal! Ça fait mal!

Moi: sérieusement, j’veux bien comprendre l’hyper sensibilité, mais calvaire, on va mourir là! Il a pas fait exprès tu sais? Bon, montre-moi où tu as mal. Évidemment, y’a rien à voir, même pas une rougeur. Ok, j’te donne un bisou et on passe à autre chose ok?

(silence). Une fois déshabillé, je l’amène à la cuisine pour prendre son verre d’eau. Il s’assoit à table.

Garçon: NOOOOOON! Ouin-in-innnnn. Les larmes reprennent de plus belles.

Moi: Ben voyons, qu’est-ce qui se passe???

Garçon: J’veux PAS d’eau.

Moi. …..Scuse-moi, j’ai mal compris? Tu veux du lait alors?

Garçon: J’ai PAS SOIF bon! OUinnnnn.

Moi: rogntudjuu, de rogntudjuu

Garçon: J’ai mal à ma deeeeeeeent.

Moi: Quelle dent?

Garçon: J’veux rien boonnn!

Moi: bon écoute, parle-moi en grand garçon et je t’écouterai, parce que là, tu t’ai magasiné un beau voyage vers ta chambre. C’est fini là d’agir en bébé qui pleure pour tout?

Garçon: Ouinnnnnnnnnnnn-innnnnnnnnn. JE SUIS PAS UN BÉBÉ BON! Qu’il dit en pleurant de plus belle.

Bon. Respire Mel. Respire. T’as un souper à servir. C’est pas tout ça.

Ooooh là là. Faut que j’attache ma tuque, la ride fait juste commencer! 10-15 grosses années encore. A-ta-boy.

Non svp, me dîtes pas « c’est pour la vie et blablabla ». Je sais…je sais. J’essaie juste de couper ça en tranche de multiples de 5 ans à la fois ok?

Publicités

2 réponses à “Ah! les larmes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s