Plaques Ontarienne

Ça y est!!! J’ai enfin réussi, après une 4e visite au bureau de Services Ontario, à obtenir mes plaques! Ste-fesse, je vais aller me servir un petit verre de blanc pour souligner ça 🙂 (Pffft pffft pfffft, oui oui, c’est une bonne raison de boire un verre).

Ce matin, un peu en panique, je réalisais que j’allais encore passer tout droit; mon inspection (qui coûte 100$) expire cette semaine. En catastrophe je réunis donc les derniers documents reçus et soudainement je réalise que mes papiers d’immatriculation du Qc et mes assurances ne sont plus dans mon portefeuille ni dans ma filière épaisse concernant ce dossier.

J’sais pas si vous m’avez déjà vu péter un plomb, mais là sérieux je-me-tout-vous-ai-poussé un tab »?$ bien placé en jurant que quelqu’un se foutait de ma gueule et voulait voir jusqu’à quel point ma santé mentale pouvait en prendre.  Pendant que je me faisais des plans B dans la tête, j’ai réussi à retrouver ces ti-papiers dans une autre sacoche…
Parenthèse — mautadite affaire, c’est ben beau les multiples sacoches et manteaux, mais combien de fois je peux-tu chercher mes clés, ou bien…des papiers… — fin de la parenthèse.

Bref- en me dirigeant pour la 4e fois au bureau Services Ontario, me préparant à faire face à la charmante et ô combien pétillante jeune dame au comptoir, sur la rue principale downtown, où le stationnement est rare, dans un local qui n’a pas été retouché depuis 1953, dont le prélart est à moitié arraché et le stratifié écaillé, le tout sous un plafond d’à peine 8′, j’ai un flash! Je pitonne sur mon cell. (Oui, je me suis arrêtée dans un stationnement pour pitonner). Et Oooohh, mon parfois fidèle cell me dit qu’il y a un autre bureau de Services Ontario qui offre les services dont j’ai besoin. Et je sais duquel on parle, c’est à peine 3-4 km plus loin, la bâtisse date des années 2000+ et il y a un stationnement. Tiguedou, c’est là qu’on va. Ehhhh ben eh ben, j’aurais dû aller à cet emplacement BIEN AVANT. La jeune dame qui m’a servi m’a fait des blagues et elle a souri! Malgré qu’elle ait eu besoin de demander l’aide d’une collègue parce que les numéros de référence Québécois ne « fittait » pas dans les cases du logiciel informatique (pour faire changement), elle ne m’a pas fait sentir que j’étais une fuck* French Canadian. Franchement, ça peut vous sembler con, mais je me suis sentie traitée égale au monsieur à Turban à côté de moi. Et c’est comme ça que ça doit être. Non seulement l’ambiance était agréable, il n’y a pas eu d’attente et le service a été nettement supérieur.  Comme quoi ça confirme que l’expérience peut être tout autre dépendant de la personne derrière le comptoir… Je me suis même demandé si l’aménagment et la déco du local y était pour quelquechose…ce serait un autre sujet intéressant à discuter 😉

Publicités

Une réponse à “Plaques Ontarienne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s